c’est sonder les profondeurs de son âme et s’aventurer au fond de mers inconnues, nager tantôt en eaux troubles, tantôt en eaux limpides. On est confronté à des espèces redoutables, mais on fait aussi des rencontres ravissantes - comme celle d’un banc de poissons tropicaux autour d’un récif de corail. Écrire, c’est nager en plein silence, trouver un refuge, un écho fidèle à sa solitude, en composant avec ses émotions, ses états d’âme et ses souvenirs.(*)
   
c’est se distraire de soi, trouver une source d’inspiration, un plaisir, un réconfort et, parfois même, une planche de salut.
C'est ressentir une provocation ou obtenir une confirmation, c’est accepter ou décliner une invitation à penser autrement.
Lire, c'est quelquefois rencontrer une âme sœur.
   
c’est dévoiler son identité. Et, s’il est vrai que nous lisons pour découvrir que nous ne sommes pas seuls, publier, c’est alors sortir de son refuge pour établir des liens. C’est témoigner de la richesse des rapports humains, toucher, susciter une réflexion. Publier, c’est offrir à ceux qui patagent les mêmes intérêts pour les mots une occasion de s’approcher de leur propre vérité.
   
(*) Réflexions inspirées de Bleu soleil.

 
 
       
   
       
 
Site révisé en 2015
 
PARTAGEZ CETTE PAGE :